About me

Né dans la plus belle ville du Monde, Antibes, sous de Gaulle, mon adolescence a été gratifiée des inventions les plus incroyables : le Rubik's cube, la planche à voile, les bornes d'arcade, D&D, les calculettes programmables, le PC... Etre un geek n'était pas encore un statut social dont on se vante !

J'ai eu la chance d'avoir un (véritable) IBMpc très très tôt, car mon père travaillait pour IBM et a eu vite fait de remplacer le ZX81 gonflé aux hormones qui m'occupait jusque là. En définitive, je crois bien que je peux dire que je programme quotidiennement depuis que j'ai croisé le chemin d'une TI57, il y a bien bien longtemps... Je n'ai jamais cherché la facilité, dans les années 80 je dessinais des meubles en 3D sur carte Hercules, j'expérimentais la photo numérique avec les Canon iON ; dans les années 90, je quitte la Côte pour monter à "la Capitale" où je commence par me bagarrer avec la gestion des roulements pour la SNCF, entre autres joyeux casse-têtes.

Et puis, 1994, je rejoins la bande de falabraques de HaïKu Studios... Développer des jeux vidéo, c'est ce que j'ai fait de plus passionnant, tout ce que chacun sait faire dans l'équipe est "turned up to 11", que ça soit la technique, la créativité ou la motivation. J'y ai vécu les débuts du CD-ROM, les premières cartes accélératrices 3D. Quand HaïKu a fermé, j'ai suivi une bonne partie de l'équipe, dont mon frère, qui avait rejoint Bits Studios à Londres, et on y a passé des années fabuleuses autour de la N64, de la XBox, la GameCube, la PS/2 et les balbutiements du jeu online.

2005, retour en France, en parallèle d'autres contrats, j'avais commencé à revisiter le concept de photothèque mais en accélérant toutes les opérations comme si c'était un jeu, j'étais en train de travailler à un concept innovant de pan+zoom quand j'ai appris qu'Intel était enfin sur le point de lancer sa carte 3D, sur une architecture permettant d'utiliser les instructions x86... L'aventure Larrabee fut passionnante, même si elle fut de courte durée. J'ai pu ensuite continuer à faire avancer chez Intel ce projet de photothèque futuriste, comme un concept-car, tout en travaillant sur des problématiques d'évaluation des performances. Les technologies continuent d'évoluer et, encore et toujours, tout reste à inventer !

Mais je ne suis pas qu'un geek, on me connait aussi épicurien, ayant un faible assez prononcé pour les bonnes tables, les pâtissiers, les épiceries et les cavistes ayant des histoire à partager, des produits à faire connaitre, des bons moments à vous faire passer. J'ai même eu l'occasion de marier tout cela, grâce à ma rencontre avec Nicolas Gautier, avec qui nous avons créé Baladovore, une app pour référencer les producteurs chez qui trouver des produits vrais, bons et à taille humaine.

Sinon, aussi, je peux avoir tendance à être un peu bavard...